Tradition

Tir de la Saint Sébastien 2020

Cette année près de 40 archers étaient présents, avec environ 4°C dehors, pour rendre hommage à notre Saint patron.

  • Nicolas, avec une flèche qui touche la pastille remporte le titre de Saint Sébastien.
  • Les jeunes ont tiré le Challenge Jeune Saint Sébastien. Bravo à Nathan qui le remporte.
  • Pour la première fois, nous avons accueilli les adultes de l’école de tir, qui ont tiré le Challenge Saint Sébastien. Félicitation à Romain qui remporte ce challenge.

A l’issue du tir, les chevaliers ont présenté à l’ensemble des personnes présentes l’histoire de Saint Sébastien, dont l’extrait est repris ci-dessous.

Sébastien serait né en 260 en Gaule et il entre dans l’armée romaine en 283. Nous ne savons pas à quel moment de sa vie il devient chrétien mais l’Empereur Dioclétien l’ignore quand il lui donne le grade de Capitaine de la garde.

A cette époque, l’Empereur organise une importante persécution contre les chrétiens pour différentes raisons. Sébastien a utilisé sa position dans la garde pour aider les chrétiens à se cacher et aider ceux qui étaient emprisonnés. Il convertit aussi plusieurs personnes durant cette période lorsqu’elles sont témoins de miracle, principalement des guérisons.

En 286, Sébastien est dénoncé comme chrétien à l’Empereur qui le convoque pour le confronter sur sa foi. Malgré l’insistance de l’Empereur, Sébastien ne renie pas sa foi et il est condamné à être mis à mort. La garde prétorienne est cependant très attachée à lui donc l’Empereur ne prend pas le risque d’un soulèvement et demande à une troupe d’archers mercenaires, des Numides, de le faire. C’est le premier martyr de Sébastien.

Il est dit qu’il ne mourut cependant pas de cette exécution et qu’une femme nommée Irène le ramena chez elle pour le soigner. Dans d’autres versions, il est sauvé par des anges. Une fois soigné, il retourne confronter l’Empereur Dioclétien afin de protéger ses confrères chrétiens mais l’Empereur, furieux et vexé, le condamne à mort une seconde fois, par lapidation. Cela arrive le 20 janvier 288 et il est ensuite jeté dans la Cloaca maxima (les égouts) afin de ne pas être vénéré comme martyr par la suite.

Le Christ lui permet d’apparaître dans un rêve d’une femme nommée Lucine afin que l’on retrouve son corps et qu’il soit enterré.

En 825, l’abbé et évêque de Soissons organise le transfert de la relique du Saint à l’abbaye Saint Médard de Soissons. A la suite de ce transfert, il crée l’Ordre de Saint Sébastien devant veiller sur la relique du Saint.

Enfin, cette journée s’est conclue autour d’un repas convivial et familial.

X
X